Le titre d’un livre pratique ne se choisit pas à la légère puisque c’est le premier contact que vous aurez avec vos lecteurs potentiels. C’est l’élément qui donne envie, ou non, d’ouvrir un livre et d’en découvrir le contenu. Alors comment faire pour trouver le bon titre, celui qui sera à la fois accrocheur et informatif ? Je vous invite à procéder avec méthode en suivant ces quelques conseils.

# 1 Prenez le temps de réfléchir

Je suis toujours surprise lorsque, lors des entretiens « découverte », certains entrepreneurs annoncent fièrement le titre d’un livre qui n’est pas encore écrit. Ils ont déjà passé des heures ,et consacré beaucoup d’énergie, à réfléchir à un objet qui n’existe pas encore.

D’autres considèrent le fait de ne pas avoir de titre comme un point suffisamment bloquant pour les empêcher d’écrire leurs premiers mots.

Dans la mesure où le titre du livre doit refléter son contenu, il est très difficile de trouver les mots justes AVANT d’en avoir terminé la rédaction. Je conseille à mes clients de noter toutes leurs idées au fur et à mesure dans un fichier dédié ou sur une page d’un carnet, mais d’attendre d’avoir mis le point final au manuscrit pour se décider.

Ce qui peut vous inspirer pour trouver le bon titre :

  • Les expressions employées par vos clients,
  • Des mots récurrents du texte,
  • Un titre de chapitre particulièrement réussi,
  • Une référence explicite à une œuvre connue (par exemple, des paroles de chanson, un vers de poème…)

# 2 Utilisez les requêtes des internautes

Un titre de livre pratique qui contient les bons mots clés apparaît automatiquement dans les résultats des moteurs de recherche lorsque les internautes font une requête. Votre ouvrage est cité sur la première page de résultats de Google ou d’Amazon, ce qui en augmente la visibilité.

Concrètement si quelqu’un tape « comment restaurer une commode », le titre Comment restaurer une commode en 10 étapes » a plus de chances de s’afficher que « Redécouvrir le charme des commodes anciennes ».

Pour trouver ces mots-clés:

  • faites la liste de ceux que vous utilisez au quotidien dans votre activité
  • notez les expressions employées par vos clients/patients/élèves/stagiaires
  • affinez vos recherches grâce à Answer the Public ( vous pouvez sélectionner la langue) et Google Trends pour choisir les plus pertinents.

# 3 Ajoutez un sous-titre

Au début de cet article j’ai précisé que le titre d’un livre pratique devait être à la fois séduisant et informatif. Ce n’est pas toujours simple, mais sachez que vous pouvez procéder en deux temps avec un titre accrocheur ET un sous-titre informatif.

Il existe de nombreux exemples de best-sellers dont les titres sont construits sur ce modèle :

Voici quelques exemples, trouvés dans la liste des meilleures ventes d’Amazon:

  • Les antisèches du bonheur : la méthode simple et efficace pour vivre plus heureux (Jonathan Lehmann)
  • Miracle morning : offrez-vous un supplément de vie (Hal Elrod)
  • Ne coupez pas la poire en deux : un manuel redoutable pour négocier gagnant -Chris Voss)
  • Qui a piqué mon fromage ? Comment s’adapter au changement au travail, en famille et en amour (Spencer Johnson)
  • Votre empire dans un sac à dos. Décodez la psychologie humaine pour trouver une idée de business, vendre sur Internet et gagner votre vie depuis votre ordinateur (Stan Leloup)
  • Tout le monde mérite de travailler en pantoufles. Méthodes pour améliorer ses finances, créer son activité et quitter son patron (Nassim Amisse).

# 4 Testez votre titre

Vous avez une communauté ? Un fichier client ? Une liste d’abonnés ? Sollicitez-les pour tester le titre de votre livre pratique.

J’y vois trois avantages :

  • Vous saurez exactement ce que le titre que vous avez retenu évoque dans l’esprit de vos futurs lecteurs. Si vous voyez un décalage entre leurs attentes et le contenu du livre, changez le titre. J’ai en tête l’exemple du livre d’Elisabeth Grimaud. D’abord paru sous le titre Beau, Bien, Bon, Cet ouvrage de psychologie positive s’est retrouvé au rayon cuisine plus souvent qu’à son tour ! Ce constat a conduit l’éditeur à changer le titre en Programmez votre cerveau pour le bonheur : Devenez créateur de votre bien-être avec la méthode Beau, Bien, Bon. Cette fois plus de confusion possible !
  • Le diable est dans les détails. Il suffit parfois d’un article en trop, d’une virgule mal placée ou d’un mot mal choisi pour faire d’un titre un « hit » ou un « flop ». Ce n’est pas une science exacte, mais entre deux titres presque similaires l’un peut fonctionner et pas l’autre.
  • Vous impliquez les membres de vos différents cercles. Votre première action marketing ! En les sollicitant vous leur dites que leur avis compte (tout le monde adore se sentir important) et vous créer une attente. Vos lecteurs seront au rendez-vous le jour de la publication du livre.

# 5 Vérifiez que le titre est libre

Une de mes clientes avait trouver le bon titre pour son livre pratique. Il était tellement parfait qu’un autre auteur l’avait déjà utilisé. Ce n’est arrivé qu’une fois en cinq ans mais c’est toujours possible.

Donc prudence. Le plus simple est encore de vérifier sur Google ou les librairies en ligne la disponibilité d’un titre.

Je prends rendez-vous pour une séance découverte

Trouver le bon titre de livre est difficile. Même les éditeurs dont c’est le métier hésitent parfois. Raphaëlle Cormier, éditrice chez Géréso, me disait très justement qu’un titre n’est définitif que lorsqu’il est imprimé sur la couverture.

Si vous souhaitez être accompagné(e) pour mettre toutes les chances de votre côté, ma mission de coach est d’être présente tout au long de l’écriture, de vous donner les bonnes ressources et les bons contacts pour aller au bout de votre projet. Mes seuls objectifs sont que vous preniez plaisir à écrire votre livre et qu’il contribue à votre réussite professionnelle. Et pour cela, j’ai tout un programme ! 

 

 

 

Je vous offre mes conseils

Recevez gratuitement 3 conseils en vidéo et commencez votre livre cette semaine !

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest