Les lecteurs ne recherchent pas seulement de l’information. Ils veulent une information structurée. Et qui dit structure, dit…plan !  Faire un plan avant d’écrire est essentiel pour la qualité de votre ouvrage. Ne zappez pas cette étape car elle vous permettra d’écrire plus vite et mieux. Je vous explique pourquoi.

L’une des principales erreurs faite par les futurs auteurs est de commencer à écrire sans avoir suffisamment réfléchi à la structure de leur livre. C’est pourquoi j’ai régulièrement au téléphone des personnes bloquées dans l’écriture de leur livre. Elles ont 10, 50 ou 100 pages et ne savent plus quelle suite donner à leur manuscrit. Ou alors, faute d’avoir cerné le sujet, elles se retrouvent avec 2 ou 3 livres en un.

Faire un plan rend l’écriture plus facile

Organiser le déroulé de son futur livre n’est donc pas un luxe. Une fois le sujet choisi, c’est même l’une des étapes les plus importantes.

Loin d’être une perte de temps (on est impatient quand on a une idée de livre!), la réflexion autour du plan vous permettra d’écrire plus facilement et plus rapidement.

Si votre sujet est complexe, faire un plan avant d’écrire vous permettra de clarifier et d’organiser vos idées. Beaucoup de mes clients se servent d’ailleurs du travail réalisé pour concevoir ensuite des formations et des produits en ligne. Tout est plus clair et le chemin pédagogique est généralement tout tracé.

Comment le plan va vous aider

Faire un plan est important pour :

  • Avoir une vision globale de votre futur livre : un sujet bien cerné vous permet d’écrire vite, d’être concis et de répondre aux attentes de votre futur lecteur. Le plan vous permet d’y voir clair et de rester focus.
  • Vérifier que vous n’oubliez pas des points importants : la vue d’ensemble permet de s’assurer que vous répondez à toutes les éventuelles questions du lecteur, que vous balayez tous les champs des possibles.
  • Organiser votre travail en marge de l’écriture : le plan vous permettra d’identifier les informations manquantes et donc les recherches à faire, ou les témoignages à recueillir.
  • Rassembler vos idées et les structurer : une fois les idées posées, organisez-les en « blocs ». Ce seront vos futurs parties et chapitres, l’ossature autour de laquelle vous viendrez apporter de la matière.
  • Identifier les parties les plus faciles à écrire: un livre ne s’écrit pas de la première ligne de l’introduction à la dernière de la conclusion. Pour vous faciliter la tâche, commencez par les chapitres dont vous maitrisez parfaitement le contenu.
  • Lutter contre le syndrome de la page blanche : avec un plan, vous ne vous pouvez plus de questions. Tous les jours, vous savez sur quoi vous allez écrire.
  • Avoir une feuille de route claire : c’est important pour ne pas vous laisser troubler par les doutes qui viendront vous assaillir en cours  d’écriture. Un plan aide à ne plus se poser de questions et à éviter les idées parasites qui surgissent et vous éloignent de votre sujet.
  • Gagner beaucoup de temps : l’auteur de best-seller Stefen King affirme qu’un jour de travail sur le plan fait économiser trois jours d’écriture.
Téléchargez gratuitement la liste des 12 sections pour structurer votre livre

Faire un plan en pensant à votre lecteur

Sans plan, vous laissez le lecteur naviguer à vue sans boussole ni repère. Il trouvera l’information recherchée mais, entre temps, vous aurez perdu son intérêt ou l’impression qu’il retiendra de votre livre sera mitigée.

Aidez-le.

Balisez le chemin.

Je le répète : un livre de qualité est un livre structuré. Il n’y a AUCUNE exception. Pensez à votre propre expérience et aux livres qui vous avez aimés car ils vous ont beaucoup apporté.

Ce qui doit figurer dans le plan de votre livre

Lors de mes accompagnements, comme je l’ai déjà dit, les auteurs prennent le temps de réfléchir à la structure de leur livre. Je leur conseille d’ailleurs d’essayer plusieurs plans possibles avant de se décider. Le premier est souvent scolaire, efforcez-vous de sortir du cadre, d’être plus inventif pour dire la même chose mais autrement.

Pour rappel : un plan n’est jamais gravé dans le marbre. C’est une feuille de route que vous pouvez modifier si cela s’avère nécessaire.

Votre plan comprendra :

  • Les différentes parties, chapitres et sous-chapitres: c’est l’ossature du livre. À ce stade, vous pouvez utiliser des titres provisoires que vous harmoniserez et modifierez plus tard.
  • Les rubriques qui aideront le lecteur à trouver facilement l’information recherchée.
  • Les exercices, les témoignages que vous souhaitez proposer : soyez spécifique, du moins sur votre document de travail.
  • Les sections bibliographies ou ressources.

Téléchargez gratuitement la liste des 12 sections pour structurer votre livre

Parce que faire un plan n’est pas toujours facile

Lorsqu’on a le nez sur le guidon, il n’est pas toujours facile de structurer l’information: maitrisez à fond un sujet complique parfois les choses car on ne sait plus par quoi commencer.

Si vous souhaitez être accompagné(e), ma mission de coach est d’être présente tout au long de l’écriture, de vous donner les bonnes ressources et les bons contacts pour aller au bout de votre projet. Mes seuls objectifs sont que vous preniez plaisir à écrire votre livre et qu’il contribue à votre réussite professionnelle. Et pour cela, j’ai tout un programme ! 

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest