Écrire un livre en empruntant la voie royale, ça veut dire quoi ? Je m’explique. Je ne peux pas m’empêcher de feuilleter des livres pratiques. C’est possible en ligne grâce à la fonction qui autorise la lecture des premières pages. Alors j’ouvre, j’explore, je compare. Et je suis souvent déçue. Beaucoup d’ouvrages autoédités sont tout simplement ratés et dégagent un parfum d’amateurisme. Quand je pense au temps et à l’énergie que leurs auteurs leur ont consacrés, cela me rend triste. Écrire un livre professionnel est important pour votre activité. Mais si vous le faites mal, ou publier trop vite, cela peut être catastrophique pour votre image. Alors si vous écrivez un livre, faites-le bien ! Suivez la voie royale.

Faites de votre livre une priorité

Durant quelques semaines, accordez toute votre attention au livre que vous avez décidé d’écrire. Ce projet va prendre de la place dans votre tête et dans votre emploi du temps. Plutôt que de faire passer vos idées par l’entrée de service, déployez le tapis rouge. Accompagnez-les, installez-les confortablement dans la suite royale qui leur est réservée (vos chapitres).

Rendez vous disponible.

L’objectif n’est pas de consacrer plusieurs heures par jour à l’écriture, car ce n’est pas possible quand on a une activité. Mais donnez-vous des rendez-vous réguliers, bloquez des plages d’écriture non négociables dans votre agenda, fermez la porte de votre bureau pendant une heure.

Téléchargez gratuitement la liste des étapespour écrire et publier votre livre.

Faites un plan

La plupart des livres écrits trop vite pêchent par la faiblesse du plan. On sent, rien qu’en lisant la table des matières, que l’auteur n’a pas suffisamment pensé à la façon dont il allait conduire le lecteur du point A (la problématique/le besoin) au point B (la réponse/les ressources). C’est confus. La structure est désordonnée et donne l’impression que l’auteur s’est fait plaisir en suivant les idées qui lui venaient au fil de l’écriture.

Les lecteurs de livres pratiques recherchent de l’information organisée. Plus c’est clair et plus le livre laissera une bonne impression et valorisera votre expertise.

Dans ce cas, la voie royale pour écrire un livre est d’avoir préparé son projet en amont pour rester focus sur la thématique sans s’éparpiller.

Corrigez votre texte

Rien de tel que la superbe faute d’orthographe dans les premières pages ou (encore pire) sur la quatrième de couverture pour que le mot « amateurisme » clignote en gros dans la tête du lecteur.

Vous avez le choix des options:

  • le correcteur orthographique de votre traitement de texte. Indispensable mais pas suffisant.
  • des logiciels de correction comme Antidote (celui que j’utilise) pour aller plus loin et corriger la syntaxe, la typographie, le niveau de langage, etc.
  • les services d’un correcteur ou d’une correctrice professionnels, solution un peu plus chère mais beaucoup plus sûre. Éditer un livre est un métier et je crois savoir que ce n’est pas le vôtre…

Soignez la couverture

Référez-vous à votre expérience personnelle. Comment choisissez-vous un livre ? Grâce au titre et à la couverture, n’est-ce pas ?

Même la plus jolie fille du monde paraîtra moins séduisante si elle est sale et mal habillée. Donc soignez la couverture de votre livre. Son rôle est d’attirer des lecteurs qui ne vous connaissent pas encore.

On peut bien sûr la bricoler seul dans son coin (je l’ai fait pour mon premier livre numérique, alors je sais de quoi je parle) mais à moins d’être graphiste, dans la majorité des cas, vous aurez du mal à obtenir un résultat satisfaisant.

Mon conseil ? Passez commande auprès d’un prestataire externe. Si vous n’avez qu’un seul poste de dépense à budgéter, c’est celui-là (et cela ne coûte qu’une centaine d’euros).

Planifiez vos actions de promotion

Écrire un livre pour écrire un livre ne sert à rien. Vous devez réfléchir à la façon dont vous allez le promouvoir durant la rédaction et même avant. C’est la seule façon de ne pas être pris au dépourvu une fois livre publié.

Comment allez-vous parler et faire parler de votre livre ? Quelles actions allez-vous mettre en place pour le vendre au plus grand nombre ?

Certains de mes clients utilisent des relations presse.

D’autres s’appuient sur leur entourage professionnel. Une de mes clientes, nutritionniste à l’hôpital, a par exemple décidé d’envoyer son livre aux services de communication des mutuelles. L’idée est très bonne. Ces organismes publient en effet des revues à l’attention de leurs adhérents et un entrefilet suffirait à lui donner une excellente visibilité.

La voie royale pour écrire un livre: travailler avec un coach

Écrire un livre pratique qui marche (c’est-à-dire qui convertit les lecteurs en prospects) est un savoir-faire que vous pouvez acquérir par vous-même.

Mais pour écrire votre livre et le publier dans quelques mois, vous pouvez aussi choisir de vous faire accompagner. Cela vous fera gagner un temps précieux.

Chaque futur auteur étant différent, je vous propose deux options :

  • un programme en ligne pour débuter l’écriture de votre livre et avoir terminé le premier jet dans 3 mois. Vous partez sur de bonnes bases en préparant bien votre projet et en avançant avec régularité dans l’écriture. Et en bonus, à l’issue de ce programme, vous bénéficiez de 30 minutes de coaching avec moi pour régler les derniers détails.
  • un accompagnement individuel et personnalisé pour passer de l’idée au livre papier en 6 mois. Vous êtes guidé à toutes les étapes et vous mettez toutes les chances de votre côté. Contactez-moi pour plus d’information.

 

Téléchargez gratuitement la liste des étapes pour écrire et publier votre livre.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest