La grand messe des éditeurs, auteurs et lecteurs a eu lieu cette semaine à Paris, Porte de Versailles. Je veux, bien sûr, parler du Salon du Livre 2018 ! J’ai eu le bonheur d’être invitée en tant qu’auteur et je vous propose d’en dresser un petit bilan côté « livres pratiques ».

Les éditeurs de livres pratiques étaient présents

Et leurs stands bondés ! Ce n’est pas très étonnant puisque le secteur du livre pratique représente 13% du chiffre d’affaires de l’édition d’après le Syndicat national du livre. Ce sont les ouvrages les plus lus après les romans policiers et les livres destinés à la jeunesse. Et, au vu de la foule présente au Salon du livre 2018, l’intérêt ne faiblit pas !

Sur les tables et présentoirs, on trouvait de nombreux cahiers d’exercices (Jouvence, Solar…), ce qui confirme le beau succès de ces ouvrages pratico-pratiques. Vous noterez que les prix de vente sont inférieurs à dix euros. Pour l’acheteur, il s’agit d’un achat peu engageant. Pour l’auteur, du fait des volumes de diffusion, le résultat est spectaculaire en termes de visibilité et de notoriété.

Cahier d'exercices

 

Beaucoup de best-sellers étrangers traduits en français

J’ai, entre autres, remarqué chez Trédaniel, le livre de Ichiro Kishimi et Fumitake Koga Avoir le courage de ne pas être aimé traduit du japonais et déjà vendu à 3,6 millions d’exemplaires.

 

Avoir le courage de ne pas être aimé

 

Pour les maisons d’édition, ce sont des succès annoncés. Mais voici une astuce pour les auteurs et futurs auteurs : si vous cherchez des idées de livres, je vous suggère de faire des recherches pour identifier les ouvrages étrangers qui fonctionnent bien dans votre domaine d’activité. Lorsque Marie Kondo a publié La Magie du rangement, les ouvrages sur le sujet se sont multipliés dans toutes les librairies. Les auteurs qui ont surfé sur cette vague ont répondu à un besoin du public et ont bien vendu leurs livres. Pas négligeable non plus, n’est-ce pas ?

Des collections thématiques

Rien de vraiment nouveau mais cela confirme, s’il en était besoin, que les éditeurs ne sélectionnent que les manuscrits qui s’inscrivent dans une ligne éditoriale définie à l’avance. Cette la-palissade me permet de vous rappeler l’importance du ciblage lorsque vous adressez votre livre (ou votre synopsis) à un éditeur.

Emmanuel Bigand

 

Des couvertures de livres très esthétiques

La grande tendance (que j’avais déjà remarquée chez les éditeurs britanniques) fait la part belle au style « papier peint ». Avec des couleurs vives respectant les codes du livre pratique. Personnellement j’adore mais, si vous n’aimez pas, je peux comprendre.

 

Couvertures papier peint

 

Quelle que soit votre opinion sur la question, on peut conclure que quand plusieurs « grands » éditeurs proposent ce type de graphisme :

  • ça marche,
  • il y a des modes dans l’édition comme ailleurs,
  • cela transforme le livre en objet de désir !

Pensez-y lorsque vous réalisez ou commandez une couverture à un graphiste professionnel. Il est quelquefois intéressant de s’inscrire dans l’air du temps.

Moins de plateformes d’autoédition…

Mais les poids lourds – Kindle, BoD, The Book Edition..- étaient littéralement pris d’assaut !

 

Amazon Kindle

 

Chez The Book Edition, j’ai apprécié de pouvoir rencontrer des auteurs maison. Ils étaient présents durant toute la durée du Salon pour dédicacer leurs livres.

Book Edition

 

J’ai aussi noté la présence de nouveaux acteurs tels que Betapublisher, une « Maison d’édition, nouvelle génération » dont la créatrice témoigne d’une véritable passion pour les auteurs et pour les livres.

Passage obligé sur le stand de la BnF (Bibliothèque nationale de France)

J’ai pu vérifier et confirmer certains points concernant les obligations légales des auteurs autoédités. Pour information, la BnF donne accès aux ouvrages tombés dans le domaine public. Pensez-y si vous cherchez des idées, avez besoin d’approfondir vos connaissances dans un domaine. Ou si vous souhaitez tout simplement rééditer un ouvrage ancien pour créer une source de revenus passifs.

Stand BNF

Bref, ce fut une longue mais heureuse journée !

Avez-vous eu la chance de vous rendre au Salon du Livre 2018 ?  Si c’est le cas, dites-nous dans les commentaires ce que vous en avez retenu.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest