Ne lui demandez pas d’où elle vient, Florence Reisch est une citoyenne du monde qui se définit elle-même comme une serial expat ! Elle en a même fait son métier pour devenir coach d’expatriés.
Elle a publié Expat wife, Happy life, un livre dans lequel elle partage son histoire et propose des pistes d’auto coaching.
Dans cet épisode de Plume & Entreprise, elle explique:

  • pourquoi elle a décidé de se faire aider pour écrire ce premier livre,
  • ce que cela lui a apporté,
  • comment elle a réussi à aller jusqu’au bout du projet en 12 semaines
  • ce qu’elle avait en tête lorsqu’elle a décidé d’écrire en anglais.

Et bien sûr, ses meilleurs conseils.

Bonne écoute !

 

Le livre de Florence Reisch

 Expat Wife Happy life

 

Pour découvrir le sommaire du livre : Expat wife, Happy life (Panoma Press)

Retour sur l’entretien avec Florence Reisch

Comme vous le savez j’adore rencontrer des entrepreneurs devenus auteurs, et la conversation que vous venez d’écouter ne fait pas exception. Moi-même expatriée pendant tant d’années, je me suis bien sûr reconnue dans les propos de Florence. Expat un jour, expat toujours ! D’ailleurs j’ai profité d’un séjour en Grande-Bretagne pour écrire mon premier livre.

Vivre loin de son pays est une expérience incroyable, mais ce n’est pas tous les jours facile. Loin de là. Savoir que nous passons toutes (même si cela évolue, ce sont surtout les femmes qui accompagnent leurs maris) par les mêmes phases est rassurant. C’est pourquoi j’ai apprécié ce livre. On y trouve l’histoire personnelle de l’auteure, bien sûr, mais aussi des questions d’auto coaching qui permettent de prendre du recul pour mieux gérer ses émotions.

J’ai bien aimé également que Florence n’ait pas peur de parler de son accompagnement à l’écriture. Voilà ce qu’elle m’a répondu quand je lui ai demandé pourquoi elle avait fait ce choix : « Je ne suis pas du tout écrivaine. Je n’aurais pas su par où commencer, je n’avais pas de plan, rien n’était structuré. C’est en lisant un livre que j’ai appris que l’on pouvait faire appel à une book coach ». Avant d’ajouter : « Demander de l’aide est une force, ce n’est pas une faiblesse ». Je ne pourrais pas mieux dire !

Le site de Florence : https://www.coachingwiththeflo.com/

Le conseil de Florence Reisch : ne vous faites arrêter par rien !

Alors qu’elle n’avait jamais écrit de livre, Florence a réussi à publier le sien en anglais !

Sa botte secrète ? une book coach qui l’a guidée pour l’aider à écrire son livre.

Si l’aventure vous tente et que vous aussi vous souhaitez aider et augmenter votre visibilité, parlons-en

Pour me contacter, c’est ICI

 

Je vous offre mes conseils

Recevez gratuitement 3 conseils en vidéo et commencez votre livre cette semaine !

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest