Tous mes clients ne sont pas égaux devant l’écriture. Certains textes sont brillants : on apprend, on sourit, on réfléchit. D’autres…un peu moins. La raison en est simple. À force de vouloir démontrer leur expertise, les auteurs en oublient l’essentiel : il faut accrocher le lecteur et le faire vibrer ! Voici 5 conseils pour le mettre dans la poche.

Comment accrocher le lecteur ?

Tout d’abord un constat : on ne lit plus aujourd’hui comme on le faisait il y a cinquante ans !

Le temps des gros volumes et des ouvrages académiques est révolu.

Les réseaux sociaux, le zapping permanent ont largement influencé nos habitudes de lecture. Nous sommes devenus multi-tâches et passons moins de temps le nez sur une page. Lorsque nous cherchons une information, nous voulons aller vite.

Et, last but not least, le lecteur de 2019 ne veut plus de théorie. Il veut vivre une expérience.

« Inutile d’être brillant à la cinquième ligne d’un article si le lecteur s’en va à la quatrième ».

Françoise Giroud, co-fondatrice de l’Express.

#1 Illustrez votre texte

Une des façons les plus simples de donner vie à un texte est de multiplier les exemples, les histoires, les témoignages et les exercices.

Les exemples vont permettre au lecteur de passer de la théorie à la pratique. Grâce à eux, le lecteur va intégrer les informations données dans les paragraphes précédents. Vous en savez certainement fait l’expérience vous-même, les mises en situation facilitent la compréhension.

Les exercices, quant à eux, vont aider le lecteur à s’approprier l’information. C’est pourquoi on en trouve dans la plupart des livres pratiques.

Enfin les histoires et témoignages ajoutent l’ingrédient indispensable : la mise en situation! Rien de tel pour accrocher le lecteur et favoriser la mémorisation. Et, on apprend souvent autant des témoignages que des démonstrations.

#2 Écrivez avec le vocabulaire de tous les jours

C’est mon cheval de bataille ! Je vois trop d’auteurs en herbe se perdre dans une écriture qui ne leur ressemble pas. De ce fait, tout devient compliqué.

Pour être lu et compris par le plus grand nombre, vous devez écrire comme vous parlez. Avec le vocabulaire de tous les jours, exactement comme si vous essayez d’expliquer quelque chose à un enfant de 10 ans.

Fuyez l’écriture « prétentieuse ».

#3 Faites des phrases courtes

Une phrase courte est une phrase de moins de 20 mots.

C’est facile une fois que l’on applique la règle suivante : une idée par paragraphe et une information par phrase.

Faites tout pour favoriser le confort de lecture. Et la longueur des phrases est un élement important.

#4 Limitez le nombre de pages

Du fait de notre addiction aux nouvelles technologies, nous avons de plus en plus de difficultés à maintenir longtemps notre attention.

Il y a toujours des exceptions (je pense en particulier aux livres d’Anthony Robbins) mais la vue d’un « pavé » peut décourager un lecteur occasionnel.

Restez modeste dans vos ambitions et limitez le nombre de pages. Cela sera plus facile pour vous et moins intimidant pour le public.

Et si vous pensez que vous avez beaucoup à dire, demandez-vous si vous ne pourriez pas écrire une série de « petits » livres plutôt qu’un gros volume. Vous avez tout à y gagner : vous terminerez votre premier livre plus vite (c’est satisfaisant !) et, Amazon adorant les séries, votre promotion sera plus facile.

#5 Jouez avec la mise en page

La forme joue autant que le fond pour accrocher un lecteur !

Alors donnez-vous en à coeur joie et rendez votre mise en page attrayante.

Aérez. Mettez des graphiques et des illustrations. Jouez avec les retraits, les encadrés. Apportez de l’interaction avec des liens ou des flash codes.

Tous ces éléments apportent de la structure et facilitent le lecture. Ils sont aussi là pour séduire.

Mais attention, ne gâchez pas tout en essayant de faire la maquette vous-même. À moins d’être graphiste et d’avoir les logiciels nécessaires, faites appel à un professionnel. Vous ne le regretterez pas.

Avant de publier un livre, il faut l’écrire ! Si vous souhaitez être accompagné(e), ma mission de coach est d’être présente tout au long de l’écriture, de vous donner les bonnes ressources et les bons contacts pour aller au bout de votre projet. Mes seuls objectifs sont que vous preniez plaisir à écrire votre livre et qu’il contribue à votre réussite professionnelle. Et pour cela, j’ai tout un programme ! 

Nouveau : votre activité ne vous laisse pas le temps d’écrire vous-même votre livre ? Avec mon équipe, nous nous chargerons de l’écriture, de la création et de la publication. Publiez votre expertise

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest